Bio

Bio [english below]

Non-musicien antididacte, j’échoue depuis des années à faire comprendre ce que j’entends par mon approche échécologique  1 de l’improvisation et persévère dans la non-maîtrise, par exemple en changeant régulièrement de dispositifs sonores (instables de préférence) et de méthodes de travail.
Mes expérimentations commencées au début des années 90 ont pendant longtemps été menées presque exclusivement en solitaire et en privé, puis entrecoupées par une longue période de silence entre 199? et 2006. Depuis la fin des années 2000, l’évolution de ces pratiques personnelles a été stimulée par de nombreuses collaborations, souvent éphémères (quand quelque chose commence à prendre une forme stable, peut-être est-il est temps d’aller voir ailleurs avant de s’enliser). Mon principal projet collaboratif est actuellement le duo M.A.K.T. Sono formé avec Magali Albespy début 2018. Certains plus anciens continuent d’évoluer à un rythme désormais irrégulier comme Half Evidence, fondé en 2012 avec Charles premier, ou Onde Poussière, fondé en 2015 avec Doedelzak.
Autres formes de partage: la diffusion d’enregistrements de musique expérimentale via le netlabel eg0cide productions (créé en 2007) et l’organisation de concerts, notamment avec le collectif XtetX (co-fondé avec une poignée d’autres improvisateurs en 2015, peu après mon départ des îles Kecap pour Paris, France…). Je poursuis également un projet échecologique contributif depuis 2011: l’échec parfait / the perfect failure (?) dont les résultats sont publiés sur eg0cide productions.
Depuis 2017 je développe sous le pseudonyme Failure Circle. un projet solo multiforme (improvisations live, compositions, performances conceptuelles échecologiques / egocidaires) centré sur l’usage de différentes formes de feedback.

1.  Sans surprise, ce terme est aussi utilisé par des propagandistes de l’idéologie néo-capitaliste pour désigner quelques méthodologies vous promettant de dépasser l’échec et de devenir un winner que les entreprises s’arracheront. Tant pis.


Self-taught improviser, I’m using various (and preferably unstable) tools, looking for ways of playing and interacting (with sounds, with other media, with other people) and questionning the traditional ideas of instrumental mastership and composition. Since the 90s I’ve produced sounds in various contexts, under various (partially undisclosed) pseudonyms, using guitars (pepared, detuned), bass, voice, flute, objects, electronics, no-input mixer,… I’m focusing on free improvisation, noise, electroacoustic composition, and conceptual performances, but have also made some kind of ambient music, and even some almost normal “songs” – but always with a weird & lo-fi flavour.
Yes, I use sound, but no, I am not a “musician”, nor an “artist” – I’m just exploring the paradoxical paths of failure(s) to see which few freshly gained or remaining skills I still have to cut to move away from standard musical practices.

For a long time, most of my sound experiments have been made alone and privately, but since the end of the 2000’s I’ve started working with some other people, mostly in duet , rarely on a long term (when everything has been said and made, it’s time to move on…)

Created the eg0cide productions netlabel in 2007 (under the eg0cide S.A. and TGBTS monikers, amongst others…)
Co-founded the XtetX Collective with a few other people in 2015 – this was initially supposed to be a free improvisation collective, but time after time we spent more and more time organizing live events with many other musicians / bands. Live events are now its main activity, and are mostly organized by myself with the sporadic help of who wants to help and are announced on eg0cide’s site.

NB : For a long time I didn’t bother gather informations or write a bio, this site is very incomplete and chaotic – many of my old and not so old activities aren’t (and probably won’t be) documented here…

Advertisements